Le monde de Grégory

Claude Pelletier

Orfèvre-Joaillier

 
 


 

"Quarante ans séparent la rencontre du joaillier Claude Pelletier et de l'artiste suédoise Torun, de ses créations d'aujourd'hui. Il s'agit là de toute une vie consacrée à la création qui traverse des décennies aussi variées que celle des années 70,vouées à la rigueur,à l'écologie,mais aussi aux expériences confuses, celles des années 80 marquées par la théâtralité des apparences, le besoin des références au patrimoine, celle des années 90 plus éclectiques.

L'oeuvre de Claude pelletier reflète à merveille les contradictions de ces courants. Elle s'inscrit dans son temps,reliant par là le bijou- trop souvent ignoré- aux autres disciplines,en en faisant un objet digne de revendiquer un statut artistique"

"En 64, il participe à la création de la Maison des Métiers d'Art Français initié par le lissier Jacques Anquetil, association dont il devient administrateur. Dans le même temps lié par un contrat exclusif, il crée trois fois par an, de 1964 à 1974 les collections de Fabrice, marque de fabrique de Jackie Riss, présentées rue Bonaparte à Paris, conçoit des modèles pour Oméga, Zolotas, réalise des accessoires pour Guy Laroche,fermoirs de sacs, boucles de ceinture, fibules en argent à décor d'émail, toutes pièces uniques. A partir de 77, il travaille comme designer pour des maisons comme Caplain Saint André, Spador, Christofle, pour la collection "S" de Cartier... etc"

"La vie se nourrit et s'enrichit de rencontres nouvelles. Ce sont elles en grande partie qui génèrent ma création", se plaît-il à reconnaître.

"Ces rencontres ont parfois fait date telle la naissance en 1979, avec Gilles Jonemann, du groupe E.P.O.C (Etudes et Propositions pour une Orfèvrerie Contemporaine) réunissant 8 artistes en un creuset d'amitié.

"Il convient enfin, lorsqu'on évoque l'activité artistique de Claude Pelletier, de réserver une place de choix à sa participation au travail du verre, avec ses amis Jean-Paul Van Lith, Robert Piérini, Jean-Claude Novaro."

                                                 Chantal Bizot.

                                                 Conservateur Honoraire du Musée des Arts Décoratifs de Paris.